arrester


arrester
Arrester, act. acut. Semble estre composé de ces deux, arriere, et ester (car le François dit ester à droit) comme si l'on disoit, Retro stare, c. gradum sistere. Et est dit arriere ester, parce que celuy qui poursuit son chemin, quand il cesse de marcher outre et suivre sa route, il demeure arriere, eu esgard au progrez du chemin qu'il eust fait s'il ne se fust arresté. Ainsi dit on, Arrestez-vous là? Illic ne gressum firmas? Et la clause solennelle és escritures des Advocats, et arrests des Cours souveraines, sans s'arrester ne avoir esgard, prend son origine de cela. Car celuy qui s'arreste, muse à ce qui luy est obstacle à passer outre, et y a esgard, c. il y fiche les yeux, et muse entour cela. Ainsi dit on par interrogation reprehensive, Vous arrestez-vous à si peu de chose? Rei ne tam nihili rationem habes? Et la clause usitée és clausions en main tierce, par exploit d'Huissier ou Sergent, de mesme, qui est, a esté arresté, ou a esté fait arrest entre les mains d'un tel: d'autant que la chose ainsi arrestée, ne bouge d'entre les mains du gardien, tant que la main souveraine soit ostée et levée.
Arrester et lier un furieux, Colligare impetum furentis.
S'arrester, In loco aliquo subsidere, Gradum sistere, Gradum remorari, Resistere.
S'arrester hardiment ou autrement, Consistere, Resistere.
S'arrester en chemin, In via subsidere.
S'arrester tout court, Premere vestigia.
Demeurer et s'arrester en quelque lieu, Morari, Manere, Restare, Interiungere.
Arrester ses navires en quelque lieu et ancrer, Consistere ad anchoram, vel in anchoris.
Se tenir et arrester en quelque lieu, Prostare, Immorari.
S'arrester et sejourner en quelque lieu, Considere apud aliquem locum.
S'arrester et demeurer en quelque lieu pour quelque temps, Commorari.
Il ne s'est point arresté en aucun lieu, Constitit nusquam.
Qui ne s'arreste point en son lieu, Instabilis.
Un homme qui n'arreste point en place, Homo instabilis.
S'arrester et demeurer en une place quelque peu de temps, Subsistere.
Arrester long temps en une place, Demorari.
A fin que je m'arreste et demeure en ces lieux là principalement, Vt in iis locis sim potissimum.
S'arrester plusieurs fois sur le chemin, Restitare.
S'il faisoit bon vent nous ne nous arresterions pas en Corcyre, Si essent venti, nos Corcyrae non sederemus.
L'eau s'arreste, Subsistit vnda.
S'arrester en lisant, Spiritum suspendere inter legendum.
S'arrester en quelque lieu en lisant, ou en parlant, S'arrester sur un propos, Insistere.
Je ne m'arreste pas peu en cecy, Hoc non in postremis sequor.
S'arrester à des signes, Portentis insidere.
Je m'arreste à cela, In hoc resisto.
Il s'est fort arresté à cela, Multus in eo fuit, siue in ea re.
S'arrester à faire quelque chose petite et basse pour parvenir à une plus grande, Gradum ad aliquid facere.
S'arrester à penser choses honestes, Immorari honestis cogitationibus.
Il se faut arrester à ce poinct, In hoc vehementer incumbendum. B. ex Quintil.
Il se faut un peu arrester, et traiter plus longuement de cette arbre, Insistendum huic arbori paulum videtur.
S'arrester en quelque opinion, Consistere in sententia aliqua.
A fin que ne nous arrestions en chose clere et manifeste, Ne pluribus moremur in re confessa.
Il n'y a chose sur quoy me sois tant arresté, que de, etc. Nihil magis pressi, quam, etc.
Je ne m'arresteray point sur cela qui est de consequence, Illa non argumentabor quae sunt grauia.
Nous nous arresterons icy, Sed haec hactenus.
S'arrester de faire quelque chose, Desistere, Desinere, Cessare.
N'arrester point, Moram nullam facere.
N'arrester point, Faxo haud quicquam sit morae.
Ne t'arreste, ou amuse point à luy croire, Ne insistas huic credere.
Si j'eusse tant soit peu arresté, Paullulum si cessassem, etc.
Qui arrestoit trop longuement en sa chambre, In thalamo cunctans.
Il ne peut arrester plus long temps, Plures dies manere non potest.
Une pensée qui n'arreste rien, Transuolans animum cogitatio.
Qui s'arreste, Stationalis.
Arrester les bestes, Feras subsistere.
Arrester les boeufs, Boues retardare, vel remorari.
Arrester ceux qui fuyent, Fugam sistere.
Arrester un homme en sa personne, Iniicere manum homini. B.
Arrester hors de sa main, Abalienare, a se dimittere.
Arreste toy, Sta, Siste gradum, Comprime te.
Arreste, il sort hors, Mane, ipse exit foras.
Arreste toy je te prie, Asta te amabo.
Arrester en soy-mesme, Apud animum statuere.
Avoir arresté en soy-mesme, Constitutum, statutum habere.
J'ay arresté, pensé, et proposé, Deliberatum est mihi, Constitutum est mihi, Constitutum habeo, Certum est, Destinatum est mihi in animo, Statutum est apud animum meum, Statutum est mihi.
J'ay ainsi arresté en moy-mesme et deliberé, Sic sententia est.
Il arreste de ne faire autre chose que de se tenir en un lieu, Nihil amplius quam continere se statuit.
Cela est arresté en moy, que je me veux battre à Aenée, etc. Stat conferre manum AEneae.
Pourveu que cela soit arresté en nous de vivre ensemble, Modo nobis stet illud vna viuere.
Il se faut arrester aux epistres de Domitian, Standum epistolis Domitiani.
S'arrester au conseil d'aucun, Stare consilio alicuius, Consilium alicuius accipere.
S'arrester au dire de certain homme, comme estant homme de foy, Authore certo stare.
S'arrester au jugement de quelqu'un, le croire plustost qu'un autre, Iudicio alicuius stare.
Arrester et diffinir que c'est Sapient, Statuere qui sit Sapiens.
Estimer et arrester que le souverain bien est, n'avoir point de douleur, Statuere vel iudicare summum bonum, non dolere.
Estimer et arrester quelle peine aucun doit endurer, Constituere poenam aut supplicium in aliquem.
Arrester quelque propos, Statuere.
Arrester et vuider quelque difficulté en chose de grande importance, Decernere.
Adviser et arrester quelque conseil ensemble, Inire et constituere consilium.
Arrester une chose et y mettre fin, Finem alicuius rei statuere.
Arrester avec aucun quel loyer on luy veut bailler, Mercedem statuere.
Il avoit arresté de me bailler aujourd'huy femme, Decrerat dare se mihi hodie vxorem.
C'est une chose toute arrestée et pensée, etc. Certum est deliberatumque, etc.
C'est chose toute arrestée, que je rendray l'or à mon pere, Stabile est, me patri aurum reddere.
Arreste toy et parle à moy, Consiste et colloquere. Plau. Aulula.
Cela est tout arresté, Statutum est.
Tenons pour arresté tout premierement, que nous nous avons en singuliere recommandation, Sed primum positum sit nosmetipsos commendatos esse nobis.
Arrester ce qu'on veut estre fait, sans faire d'avantage, Praefinire.
Une chose dequoy on n'a encores rien arresté et conclu, Integra res.
Je n'ay point encore arresté que c'est que je dois faire, Non certum est mihi quid agam.
Il n'est point arresté, etc. Neque adhuc stat, quo potissimum, etc.
On arresta que chaque Macedonien payeroit trois cents pieces d'argent, Macedonibus treceni nummi in capita statutum est pretium.
A fin qu'on arrestast, et mist-on fin au different dont on se debattoit fort, Vt finis aliquando iudiciariae controuersiae constitueretur.
Demeurer et estre arresté, Haerere in salebra.
Arrestans et demeurans, faillis de propos, Intersistentes offensantesque.
Arresté, Retentus, Coercitus, Status.
Qui s'est arresté, Moratus.
Cours arrestez, et certains, qui ne changent point, Stati cursus.
Gens de guerre arrestez, et gardans leur place, se tenans en leur lieu, Statarij milites.
Si ce sont maux arrestez, qu'on ne puisse eviter, Si haec mala fixa sunt.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arrester — ARRESTER. v. act. Empescher d aller, faire cesser le mouvement. On a arresté le Courier. il s enfuit. arrestez, arrestez. arrester tout court. arrester un cheval. on a arresté l horloge. arrester l eau dans un reservoir. arrester une fluxion.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Arrester — Ar*rest er, n. 1. One who arrests. [1913 Webster] 2. (Scots Law) The person at whose suit an arrestment is made. [Also written {arrestor}.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • arrester — /euh res teuhr/, n. 1. Also, arrestor. a person or thing that arrests. 2. Elect. See lightning arrester. [1400 50; late ME arester. See ARREST, ER1] * * * …   Universalium

  • arrester — noun a) One who places under arrest. b) A device that stops or prevents, as a spark arrester that prevents sparks from being released to start fires …   Wiktionary

  • arrester — iškroviklis statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Įtaisas elektrinėms grandinėms sujungti ir išjungti elektros išlydžiu ore, dujose, vakuume arba kietajame dielektrike. atitikmenys: angl. arrester; spark gap vok. Ableiter,… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • arrester — aretyras statusas T sritis chemija apibrėžtis Įtaisas judamosioms svarstyklių dalims laikyti nedarbinėje padėtyje. atitikmenys: angl. arrester rus. арретир …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas

  • arrester — matuoklio stabdiklis statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. arrester vok. Arretiervorrichtung, f; Sperre, f rus. арретир, m pranc. dispositif de blocage, m; mécanisme de blocage, m …   Fizikos terminų žodynas

  • arrester — iškroviklis statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. arrester vok. Entlader, m rus. разрядник, m pranc. éclateur, m; déchargeur, m …   Fizikos terminų žodynas

  • arrester — A device which prevents a certain action. For example, a spark arrester is a special pipe mounted in the end of the exhaust pipe which prevents any burning gasses from coming out with the possible danger of igniting any combustibles in the area… …   Dictionary of automotive terms

  • arrester — noun see arrest I …   New Collegiate Dictionary